• info@ucopplus.org
  • +243 810 383 337

Rapport Observatoire VIH/TB T2 2021

Rapport Observatoire VIH/TB T2 2021
Partager

Sharing is caring!

Le Fonds Mondial de lutte contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose appuie depuis 2021 l’Observatoire VIH/TB dans trois (3) Divisions Provinciales de la Santé (DPS) en République Démocratique du Congo. Il s’agit des DPS du Nord Kivu, Kinshasa et du Kasaï Oriental (Mbuji-Mayi).

L’Observatoire repose sur la collecte des données dans les formations sanitaires (FOSA), données collectées à partir d’un smartphone à partir d’un terminal mobile « KoBo Collect ». Les interventions de l’Observatoire sont conduites dans le cadre de faire participer les bénéficiaires des soins au suivi de leur prise en charge. L’objectif est de fournir aux responsables des programmes VIH/TB, aux décideurs, à la société civile locale et nationale, aux autorités nationales (CCM, PNMLS, PNLS, PNLT, etc.) et aux partenaires d’appui des informations d’aide à la décision pour améliorer les programmes de lutte contre le VIH/sida et TB.

Le rapport donne la situation de la disponibilité des intrants VIH/TB entre Avril et Juin 2021. Il prend en compte les déclarations des ruptures d’intrants VIH et TB selon les prestataires des soins et les usagers des services (PvVIH), les coûts payés par les usagers pour bénéficier d’un service, les cas de stigmatisation et discrimination des PvVIH, les actions de plaidoyer menées.

Résultats

Les données collectées entre Avril et Juin 2021 ont montré une certaine amélioration dans l’accessibilité financière aux soins par les usagers. Des ruptures d’intrants (ARV, tests VIH, CTX, Préservatifs) ont été observées dans certaines formations sanitaires visitées à Kinshasa, au Nord Kivu et à Mbuji-Mayi. Ces ruptures continuent à poser problème dans la plupart des zones de santé Fonds Mondial et ne facilitent pas l’accès des usagers à une prise en charge dite de  qualité.

Quelques recommandations:

  • L’implication des acteurs dans la chaine d’approvisionnement à tous les niveaux est souhaitée pour palier au problème de disponibilité en quantité et en qualité des médicaments et autres intrants VIH/TB ;
  • La révision de la politique de distribution des préservatifs et le circuit de distribution ;
  • La communication sur l’existence et l’importance du kit PrEP.

Téléchargez le rapport

Téléchargez d’autres rapport de l’observatoire