• info@ucopplus.org
  • +243 810 383 337

Goma – Rapport sur la situation des PvVIH déplacées du volcan Nyiragongo

Goma – Rapport sur la situation des PvVIH déplacées du volcan Nyiragongo

Sharing is caring!

Le 22 mai 2021, le volcan Nyiragongo est entré en éruption déversant ainsi des laves dans les villes de Gisenyi/Rwanda et de Goma/RDC. Plusieurs ménages de Goma ont été contraints au déplacement pour se mettre à l’abri des menaces. Parmi ces ménages, on retrouve aussi les personnes vivant avec le VIH.

Si une partie des PvVIH s’est déplacée vers Sake, un autre groupe s’est dirigé vers le Nord de la ville de Goma empruntant l’axe Goma-Rutshuru-Kanyabayonga-Lubero-Butembo-Beni et une autre encore est allée vers la province voisine, le Sud Kivu (notamment Minova et la ville de Bukavu). Le présent rapport a pour objectif de présenter d’une façon simpliste la situation des PvVIH jusque-là identifiées dans leurs milieux de refuge.

QUELQUES OPTIONS DE REPONSE

  • Approvisionnement immédiate en ARV et autres médicaments essentiels (IO, …) ;
  • Assistance en transport lors du retour à Goma ;
  • Renforcement de la coordination entre les acteurs ;
  • Renforcement des capacités des collecteurs des données dans les sites ;
  • Protection de l’enfant ;
  • Appui psychosocial : des programmes d’appui psychosocial destiné aux personnes traumatisées par l’éruption du volcan.

En  plus  des  besoins  humanitaires  présentés,  il  existe  des  besoins  qui  méritent  plutôt  une intervention par les acteurs de développement : (1) Pour appuyer les familles d’accueil avec la sécurité alimentaire, vu l’impact que ce déplacement aurait eu sur leur autonomie et résilience ; (2) L’appui dans l’amélioration de l’accès à l’eau.