Télécharger
Download is available until [expire_date]
  • Version
  • Télécharger 67
  • Taille du fichier 3 Mo
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 19 octobre 2022
  • Dernière mise à jour 19 octobre 2022

Rapport d'évaluation de l'Observatoire VIH/TB RDC

Ce rapport présente les conclusions et les recommandations formulées dans le cadre de l’évaluation de la pertinence et de la faisabilité́ d’un élargissement des activités de l’Observatoire communautaire sur le VIH et la Tuberculose de la RDC porté par l’organisation UCOP+. L’Observatoire couvre actuellement 397 des 1 670 formations sanitaires (FOSA) réparties dans les trois provinces cibles, représentant 24% du total. Dans sa structure, l’Observatoire se compose d’un comité de pilotage au niveau national et provincial, et des collecteurs déployés dans les zones de santé. En plus du traitement des données, l’Observatoire mène des actions de plaidoyer pour résoudre les problèmes qui touchent les PvVIH.

L’évaluation conduite à la demande d’UCOP+ poursuivait 3 objectifs principaux :

  • Évaluer les activités actuelles de l’Observatoire
  • Évaluer la pertinence d’un élargissement thématique et géographique de la couverture de l’Observatoire en fonction du contexte
  • Formuler des recommandations sur l’évolution de l’Observatoire

Les évaluateurs ont utilisé des outils qui s’inspirent des approches orientées changement (AOC), car ils permettent de mesurer les changements sociaux apportés par un projet sur le plan individuel, familial et collectif. Par le biais de la théorie du changement, construite a posteriori à partir des documents d’archive et des témoignages des acteurs et actrices des débuts, les évaluateurs ont cherché à déterminer quels défis les patients vivant avec le VIH (PvVIH) rencontraient à l’époque de la création de l’Observatoire, quelles solutions ils entrevoyaient pour y répondre, et quels les résultats étaient visés en termes d’extrants, d’effets à moyen terme et d’effet à long terme. Des informations générées à partir de l’analyse de la base de données, qui ne présente des informations consolidées que depuis 3 ans, complétées par des données qualitatives, recueillies lors d’entretiens et d’ateliers avec les acteurs d’UCOP+, des bénéficiaires et des organisations de la société civile ont permis d’apprécier l’atteinte de ces résultats.